Tu vas être révolté tellement j'suis trop (choisis un adjectif, tout me correspond) - et prout !







vendredi 26 septembre 2008

La Japan Expo : l'Hôtel

L'hôtel... haaa l'hôtel.
*se remémore cet agréable moment*
Commençons par le commencement, il est 18h et la J.E. (désolé j'arrive pas à dire "J.E." sans mettre "la " devant... bref) s'apprête à fermer ses portes jusqu'au lendemain au retour de Christophe-Mohammed qui viendra les réouvrir, son journal à la main et son café à la bière dans l'autre (les clés étant dans sa 3ème main... bien-sûr), nous marchons vers la sortie, et ... Fait surprenant : nous mettons 107,3986 fois moins de temps à sortir qu'à entrer... J'adore Paris.
Premier dilemme... "oh, mais ça se trouve c'est pas si loin, j'ai regardé sur mappy, à pied j'suis sûr qu'on ne met que 5 minutes"... Hurm hurm, vite découragé par notre méconnaissance des environs, nous nous dirigeons vers le métro... Woaw le métro !
'Cro bien... oh, des machines pour prendre un ticket... en plus le métro c'est tout bénéf' : c'est rapide, c'est pas cher, c'est sécurisant, c'est toujours super propre et le best : c'est trop bien expliqué : )
Après une somme astronomique insérée dans une machine qui nous a vomi nos tickets, nous nous apprêtons à monter dans cet engin souterrain, à la suite d'un pouf pouf chanceux, nous arrivons à l'arrêt "Charles de Gaulle"... TADAAA l'hôtel ne doit plus être très loin !
Après 5 minutes plantés comme des poteaux au milieu d'une déchetterie à ciel ouvert, je décide de demander mon chemin, pas de chance c'est une vieille américaine qui nous conseille seulement de demander à l'accueil... Ce que nous faisons, verdict : il faut prendre une navette !
Nous allons au point de départ des navettes... Je demande à une fille si la navette pour l'hôtel "première classe" est déjà passée, elle me répond que oui, il y a 1 minute. Pas de chance.
Et pourtant, 2 minutes plus tard, notre navette arrive (la fille, qui était de la J.E. avait sûrement bu), nous nous arrêtons à l'hôtel "première classe", je fais voir ma feuille de réservation à l'accueil et PAF : "mais ce n'est pas ici, c'est l'autre hôtel première classe, désolé".
Nous reprenons une navette... Nous arrivons enfin à l'hôtel... ENFIN, après près de 2h d'errance parisienne, nous allons découvrir notre chambre.

La suite, en vidéo :



Les curieux "Blawoublahblah" que vous entendez, ce n'est que le signe de mon désespoir. C'est la 6ème prise, les 5 d'avant ont échoué, un bug répété du camescope... Donc refaire 6 fois la même chose, c'est un peu lassant... Enjoy : )

6 commentaires:

Cathy a dit…

mdr, lhotel pourri xD

Ju a dit…

Rolala, c'était vraiment pourri... mais au final ça a le mérite d'être drôle ! XD
Tu as oublié de mentionner tes talents de mécano-plombier en ce qui concerne le pommeau de douche déglingué , hum ! :/ lool
Ainsi que les poils d'origines douteuses dans les draps...(Brr!)

zabuza a dit…

mdr l'hotel de ouf !
xD

sociotek : ) a dit…

un hotel, des lits, des sentiments... tout ce qu'il faut pour avoir une nuit hot :P
tu reviens a l'expo l'année prochaine ? ; )

Stix a dit…

Euh... J'pense pas :x
(quoique, arf t'es zarb toi !)

élo a dit…

Pas si mal que sa l'hotel !
mais les poils bizarre sa mauré pas plu... ^^'